Smog 1888 - Un monde victorien uchronique et fascinant - Une gammme de figurines 50 mm extraordinaire !

Londres, capitale du monde, 1888.

Major Dreadfull & Winston !« Londres vit. Londres respire, vibre, et crache.
Les jours où il est possible de distinguer la couleur du ciel se font de plus en plus rares. La nuit, seule la lune est capable de percer le smog, mélange de brouillard, de vapeurs malodorantes et de fumées d’usines dans lesquels cette ville est plongée en permanence.

A la tête de l’empire, la reine Victoria est immobilisée dans le palais de Buckingham à la suite d’un terrible attentat. Elle demeure la garante de la paix intérieure, de la politique colonisatrice et des exigences d’une aristocratie de plus en plus hautaine et imbue de ses prérogatives.

Au parlement, la vie des Lords n’est pas de tout repos. Les sujets de dispute et de débat sont nombreux en grande partie à cause des Nécromants et des Steamlords qui siègent à la Chambre. Avec l’avènement de la technologie à vapeur, les carnets de commande des barons de l’industrie sont pleins à craquer. La population de cette ville grouillante d’activité subit les méfaits et les abus du progrès, et descend de plus en plus souvent dans la rue pour manifester son mécontentement.

Depuis peu, un mystérieux assassin aux motivations inconnues fait parler de lui sous le nom de Jack l’éventreur... »

Bienvenue dans l'univers de Smog 1888 créé par Christophe Madura ! Un monde victorien uchronique et fascinant inspiré de multiples influences, allant de « Jack l'éventreur» aux « Portes d'Anubis » de Tim Power.

Je vous invite à découvrir un Londres victorien, industriel, sombre, glauque et ... Steampunk. Smog 1888 sera en 2010 couronné d'un jeu de plateau dont nous ne savons pour le moment que peu de choses.

Mais c'est avant tout une gamme de figurines extraordinaires, sculptées et peintes par la fine fleur des artistes Français.

Avec à la sculpture : Jacques-Alexandre Gillois, Allan Carrasco, Edgar Skomorowski, Victor Martins, Grégory Clavilier, Romain Van Den Bogaert, Yannick Hennebo, Stéphane Nguyen.

Et à la peinture : Sébastien « JakoVaZor » Picque et Angel Giraldez.

Si vous êtes un amoureux d'ambiance Steampunk ou tout simplement de belle figurine, vous allez comme moi succomber à cette gamme incroyable de figurines 50 mm en résine ! Bonne lecture ... Et prenez-en plein la vue en découvrant les galerie d'une gamme qui n'en est qu'à ses débuts, plus de 75 personnages étant annoncés !

Retour en haut de page

Smog 1888 | Visite guidée du Londres Victorien & Uchronique !

Londres 1888Si vous suivez le panache de fumée du train de Bristol, vous voyez défiler les demeures de Notting Hill. Ce même train, peu après l’heure du thé, vous arrête à la gare de Paddington où les voyageurs, entourés de bagagistes trop jeunes pour porter les malles sans effort, descendent au Great Western Hotel.

Ceux qui vont faire des affaires à la City prennent un cab mécanique, s’engouffrant dans Bayswater Road. Ils y admirent le parc de Kensington et son incroyable serre qui brille de mille feux en cette agréable fin de journée. La verrière, de plus de quarante mètres de hauteur pour un diamètre dix fois plus important, fait oublier le prestigieux Crystal Palace, non grâce à ses dimensions, mais pour ce qu'elle abrite, une race étrange venue d'ailleurs. Cette mystérieuse Ambassade est étroitement surveillée par l'armée et interdite aux badauds.

Alors que les voitures descendent Park Lane, elles longent le quartier chic de Mayfair, dont les maisons aux colonnades blanches montrent que la belle société profite de la prospérité impériale. Resplendissants sous les rayons du soleil couchant, les Zeppelins de Scotland Yard croisent dans le ciel les impressionnants transatlantiques en provenance de New-York et veillent à la tranquillité des classes supérieures.

Les cabs traversent Green Park et quelques passagers remarquent une fée espiègle se cacher dans les feuillages. Cette créature ne peut faire oublier la splendeur de Buckingham Palace, où le Régent attend que Sa Majesté rentre de son séjour en Féerie, tandis que le régiment de gardes automatons effectue sa relève avec raideur et précision.

Ambassadeur NailCe choix de soldats sans âme se justifie quand on aperçoit ce qu’est devenu le Trafalgar square, non loin de là. Les Cabs ralentissent. L’agitation de la ville semble éviter ce secteur, comme si les visiteurs se trouvaient dans l’œil du cyclone. Une tour métallique à moitié noircie rappelle combien les progrès de la science peuvent être risqués. Un frisson glacial saisit quiconque marche à l’ombre du funeste monument. Ce condensateur protoplasmique qui devait maîtriser les secrets de l'éther faillit plonger la ville dans le chaos et trop de spectres rôdent encore dans les environs.

Les tramways à vapeur encombrent Fleet street, une livraison tardive bloque la circulation. Peut-être les passagers auraient-ils dus prendre le métropolitain ? Celui-ci jaillit du sous-sol londonien et sa locomotive recrache la fumée qu'elle a emmagasinée, alors qu’elle file sur l’aqueduc d’acier enjambant la Tamise.

La fumée... Le vent de l'est rabat ce brouillard malsain, le smog, venu des usines du East End, des ateliers de la sueur. Les lumières électriques des quais commencent à éclairer le soir. Indifférent au temps, des zombies continuent de battre le pavé, leurs réclames sur le torse et le dos. Ils vantent toutes les richesses du monde dont les docks regorgent. Il y a bien longtemps qu'ici on ne construit plus un seul navire, la capitale n'est plus qu'un ventre engloutissant tout, de l'homme à la matière, de l'émigrant à la balle de coton.

La silhouette de la Tour de Londres se découpe à la lueur des lampadaires, alors que la nuit l’habille de son manteau de brume. À ses pieds s'écoule le fleuve, charriant les déchets d'une Angleterre industrielle. Sur ces eaux douteuses, deux vaisseaux se font face. Le Roi Albert, fleuron de la marine de guerre, et la Nef, ce sinistre bateau d'ébène,  comme aspirant toute lumière extérieure, domaine flottant de l'antique Pharaon Noir, résidant indésirable mais inexpugnable.

Un seul cab continue son trajet, contourne le quartier des affaires. Il s'enfonce dans Whitechapel, plongé dans l’obscurité des ruelles trop pauvres pour tenir la misère au loin. Son passager doit avoir une tâche importante à accomplir, pour venir se perdre là où il n'y a plus aucun espoir, alors que les tentacules du smog s’immiscent  dans les moindres recoins, happant les ténèbres...

Retour en haut de page

Smog 1888 | La Chronologie des événements de 1818 à 1888 ...

- 1818 -
Découverte d’une nécropole à Meidoum et révélation d’un culte oublié. Dialogue avec Imothep II, le Pharaon Noir. Lord Carter devient le premier Nécromant britannique.

- 1819 -
Fondation du Culte à Londres. Le 24 mai, naissance de la future Reine Victoria.

- 1823 -
Violents incidents à Meidoum entre Gitans et soldats britanniques chargés de protéger le site archéologique de la nécropole. À la demande de Lord Carter, la surveillance est renforcée.

- 1827 -
Grâce à l’impulsion et au génie des nombreux savants qui y travaillent, l’Empire britannique fait un bond technologique et ouvre l’ère industrielle. Création de la Confrérie Mécanique par Charles Babbage.

- 1830 -
Création du premier automaton par Charles Babbage. Ce dernier devient le grand Maître de la Confrérie Mécanique.

- 1831 -
Premiers automatons dans les usines londoniennes.

- 1839 -
Le 20 juin, début du règne de Victoria et du prince Albert.

- 1840 -
Le Culte réussit à réanimer un mort. Les zombies sont envisagés comme main d’œuvre ouvrière. Ils sont nettement moins coûteux que les automatons.

- 1841 -
L’Eglise anglicane décrète que les zombies sont dépourvus d’âme. Leur exploitation, bien que déconseillée, est tolérée. L’Empire britannique abolit l’esclavage.

- 1842 -
Début d’une grave crise économique culminant en août. De violentes émeutes anti-zombies éclatent à l’initiative de Lord Wofenby. Des savants britanniques parviennent à isoler l’éther, élément essentiel à l’usage de la magie.

- 1843 -
Pour éviter de nouvelles émeutes populaires, l’opium est importé de façon massive sur le sol anglais. Une importante colonie chinoise voit le jour à Londres. Le Dragon s’étend en Angleterre.

- 1848 -
Karl Marx rédige le Manifeste du Parti anti-zombie.

- 1851 -
Pour l’exposition universelle, la Confrérie Mécanique fabrique un condensateur protoplasmique pour démontrer sa maîtrise totale de l’éther. A la fin de l’exposition, l’expérience tourne à la catastrophe et l’explosion du condensateur va générer des dizaines d’ectoplasmes qui rôderont dans Londres pendant des années.
La Confrérie Mécanique est démantelée par décret royal et les rassemblements de savants sont dès lors interdits.

- 1852 -
Guerre de Crimée. L’Empire britannique essaye ses nouvelles armes qui lui assurent une victoire rapide sur la Russie.

- 1854 -
Construction du métropolitain à Londres.

- 1855 -
Arrivée d’Imothep II, à bord du Léviathan. Il s’installe près de la Tour de Londres. La Roue décide de se rendre en force en Angleterre pour endiguer la montée en puissance des Ténèbres.

- 1859 -
Le premier zeppelin décolle de Londres. Charles Darwin publie l’Origine des Fées.

- 1861 -
Le prince Albert de Saxe-Lolbourg-Grothail meurt de la typhoïde. La Reine se rapproche de la Cour féerique.

- 1865 -
Premier zeppelin transatlantique.

- 1868 -
Le tout Londres s’émerveille devant les étranges talents d’un illusionniste chinois, Fu Man Chu, lors des spectacles qu’il donne durant le premier nouvel an chinois.

- 1871 -
Charles Darwin publie l’Origine de la magie.

- 1873 -
Tournée triomphale du Big Barnum Bazaar qui finit tragiquement : les membres du cirque sont lynchés lors de la nuit des monstres le 18 octobre. Disparition mystérieuse de Charles Darwin.

- 1875 -
Création du Cloaque où se regroupent tous les désespérés de la nouvelle ère britannique. Début de violents attentats dont le plus meurtrier sera celui du Londres-New-York peu après son décollage, faisant plus de 650 victimes.

- 1878 -
Campagne d’Afghanistan. La maîtrise du ciel par l’armée britannique lui confère un atout décisif.

- 1879 -
Nouvelle crise économique.

- 1882 -
Attentat à Buckingham palace. La Reine est blessée mais survivra. L’attentat est attribué aux membres du Cloaque. Plusieurs d’entre eux sont arrêtés et exécutés dans l’année. La Reine est condamnée à se déplacer en chariot mécanique. Lord Carter, vénérable chef du Culte, est sauvagement assassiné par des Gitans de la Roue à la sortie d’une représentation d’Aïda.

- 1883 -
La Garde de Buckingham palace est désormais confiée à des automatons.

- 1884 -
Arrivée en Angleterre d’une race extra-terrestre. Ce premier contact conduit à la construction de l’Ambassade à Hyde Park. Le Docteur Watson se voit confier les recherches scientifiques sur les extra-terrestres eux-mêmes.

- 1885 -
La Reine Victoria part en voyage d’agrément à la Cour d’Obéron, seigneur des Fées. Avant son départ, elle nomme Lord X son régent.

- 1886 -
La Reine Titania, épouse d’Obéron, s’installe à Buckingham Palace.

- 1887 -
Grâce à un prototype de zeppelin issu des technologies extra-terrestres, Phileas Fog réussit son pari du tour du monde en quatre-vingts heures. Bloody Sunday : l’armée tire sur une foule venue manifester pour réquisitionner l’Ambassade au profit des déshérités.

- 1888 -
Une série de meurtres atroces, commis par un surnommé Jack, ensanglante Londres...

Retour en haut de page

Retour en haut de page

La page Facebook de Figouz.net - Figouz.net sur Twitter - La page Google+ de Figouz.net
Copyright 2004-2013 © David Goasdoué - Tous droits réservés

Envoyer un Tiboud'Mail à l'auteur

Ce site n'est pas officiel ni en aucun cas autorisé ou approuvé par Games Workshop.

Adeptus Astartes, Battlefleet Gothic, Black Flame, Black Library, le logo Black Library, BL Publishing, Blood Angels, Bloodquest, Blood Bowl, le logo Blood Bowl, le symbole Blood Bowl, Cadian, Catachan, le symbole du Chaos, Combats Urbains, le logo du Chaos, Citadel, le symbole Citadel, Cité des damnés, Codex, Chasseurs de Démons, Dark Angels, Eldar Noir, Dark Future, le symbole Aigle impérial à deux têtes, 'Eavy Metal, Eldar, les symboles Eldar, Epic, Oeil de la Terreur, Fanatic, le logo Fanatic, le logo Fanatic II, Fire Warrior, Forge World, Games Workshop, le logo Games Workshop, Genestealer, Golden Demon, Gorkamorka, Grand Immonde, le logo Marteau de Sigmar, le logo Rat Cornu, Inferno, Inquisitor, le logo Inquisitor, le symbole Inquisitor, Inquisitor:Conspiracies, Gardien des Secrets, Khemri, Khorne, Kroot, Duc du Changement, Marauder, Mordheim, le logo Mordheim, Necromunda, le logo Necromunda, le symbole Necromunda, Necron, Nurgle, Ork, les symboles de crâne Ork, Soeurs de Bataille, Skaven, les symboles Skaven, Slaanesh, Space Hulk, Space Marine, Chapitres Space Marines, les symboles de chapitre Space Marine, Talisman, Tau, les désignations de caste Tau, Rois de Tombes, Trio de Guerriers, le logo de Comète à deux queues, Tyranide, Tzeentch, Ultramarines, Warhammer, Warhammer Historical, Warhammer Online, le logoWarhammer 40k, le logo Warhammer World, Warmaster, White Dwarf, le logo White Dwarf, ainsi que toutes les marques, noms, lieux, personnages, races, illustrations et images associés aux univers de Warhammer, Talisman et de Warhammer 40,000 et au jeu Blood Bowl sont soit ®, TM et/ou © Copyright Games Workshop Ltd 2000-2010, enregistrés au Royaume-Uni et autres pays du monde. Tous droits réservés.

Abonnez-vous au Tiboud'Fil RSS pour suivre l'actualité du site